Empreinte Digitale s’engage dans la RSE avec Lucie

Pour en savoir plus

L'agence Empreinte Digitale

Découvrez une agence innovante implantée au cœur de l'écosystème angevin.

Fin 2017, nous avons entrepris une démarche RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) aux côtés de la communauté Lucie.

Naturellement tournés vers le développement durable, la qualité de vie au travail ou l’éthique des pratiques, notre volonté d’obtenir la labellisation Entreprise Responsable et Solidaire prouve notre engagement au quotidien.

Rappel

La RSE, ou Responsabilité Sociétale des Entreprises, consiste, pour une organisation, à adopter une démarche de croissance durable en développant son activité de manière à générer un impact positif sur la planète. Sept thèmes centraux sont concernés : la gouvernance de l’organisation, la protection du consommateur, la bonne pratique des affaires, les relations et conditions de travail, les droits de l’Homme, la contribution au développement local, et l’environnement.

Aux origines de notre engagement

Suite à l’engouement de partenaires dans leur engagement en RSE, tels que la CCI49, la direction d’Empreinte Digitale a souhaité en faire de même. Quelques semaines plus tard, l’ensemble des collaborateurs de l’agence assistait à une présentation du label par Marion Martinez et Mickaël Troquet deLUCIE, ainsi qu’Amélie Bossard de la CCI49.

Le train était lancé, nous allions “faire de la RSE”. Mais qu’est-ce que cela signifie concrètement ?

Découvrez-en davantage sur la RSE, et le label LUCIE qui nous accompagne, à travers notre article : Vous avez dit “RSE” ?

Nos premiers pas dans la RSE

Nous avons choisi, dans le cadre de notre démarche d’amélioration collective, de faire participer l’ensemble des salariés aux discussions.

Ainsi, nous avons organisé un atelier participatif au cours duquel tout le monde a été sensibilisé aux enjeux d’une telle démarche. La parole étant libre, chacun a pu exprimer ses impressions, ses idées.

Cet échange a permis d’établir un panorama non-exhaustif des actions actuelles entrant dans le cadre de la RSE, en termes de management participatif, de formation, de minimisation des consommations de ressources d’énergie et de gestion des déchets, de développement socio-économique des territoires, d’accessibilité, etc.

Le parcours de labellisation 1, 2, 3… LUCIE

Étape 1 : l’auto-évaluation

Pour commencer, nous avons dressé, par le biais d’ateliers participatifs, un état des lieux exhaustif de toutes les actions mises en places et en cours, ainsi que des pistes d’amélioration réalistes, concernant les 7 engagements du référentiel LUCIE.

Étape 2 : nomination et formation de responsables RSE en interne

Le chantier de la RSE étant vaste et nécessitant une implication forte, nous avons nommé deux personnes en charge de ce projet d’entreprise, la directrice de l’agence, Véronique Lefèvre, et Karine Cloarec, responsable administrative. Dans le cadre du parcours de labellisation, nos deux responsables RSE ont assisté à une formation sur l’ISO 26000 et le label LUCIE.

Étape 3 : l’évaluation ISO 26000

Ensuite, le cabinet VERITAS, organisme indépendant, nous a accompagné pendant 2 jours au sein de l’entreprise, afin de nous évaluer dans le cadre de la norme ISO 26000. Concrètement, l’auditrice a reçu en entretien plusieurs collaborateurs aux profils divers, dirigeants, directeur commercial, responsable marketing, responsable de la production, chefs de projet, mais également des clients.

Suite à l’évaluation, nous avons co-rédigé avec l’auditrice du cabinet VERITAS des engagements de progrès dans le but de les présenter au comité de labellisation.

En effet, la labellisation LUCIE concerne la mise en œuvre d’un plan d’actions et non une situation à un instant T.

Le rapport du comité d’évaluation

L’auditrice du cabinet VERITAS a conclu que notre investissement en RSE est bien réel, avec une implication forte de la direction, mais notre démarche manque de formalisation, notamment dû à la récence du projet. Également, notre démarche est encore très centralisée sur quelques personnes, bien que l’ensemble des collaborateurs ait été sensibilisé.

Les points forts mis en évidence sont l’implication des dirigeants, l’accessibilité numérique, la qualité web, notre ancrage territorial important (fournisseurs locaux, stagiaires, écoles locales, etc.) ainsi que nos actions pour améliorer la qualité de vie au travail au quotidien incluant le management participatif.

Les principales recommandations émises par l’auditrice concernent l’établissement d’un plan d’actions de nos engagements, la communication en interne autour des actions réalisées, en cherchant à responsabiliser et impliquer toute l’équipe, et enfin, revoir notre document unique (DU) d’évaluation des risques professionnels.


La dynamique autour du sujet étant telle que deux collaboratrices, Adeline Talvast, assistante administrative, et Eulalie Arcens, responsable marketing et communication, ont souhaité intégrer le comité de pilotage RSE. Elles seront formées fin mai 2018 afin de cerner au mieux les principes et enjeux du développement durable et de la RSE, et apprendre à conduire ce chantier d’envergure et transversal à l’entreprise.


Pour en savoir plus sur l’avancée de notre démarche RSE, inscrivez-vous à notre newsletter !
Note : les champs suivis d’un astérisque (*) sont obligatoires.