6 bonnes pratiques pour fédérer vos collaborateurs à votre transformation digitale

Faire sa transformation digitale, ce n’est pas simplement implémenter de nouveaux outils au sein de son organisation. Nous dirions même que ce n’est pas cela du tout. Ces changements s’inscrivent dans un cadre plus global de transformation sociétale et comportementale, où l’outil sert l’humain. Le mot clé est donné, “humain”. C’est bien de cela qu’il est question.

Qu’est-ce qui est au centre de votre organisation ? De vos processus ? Vos collaborateurs ! C’est sur eux que vous devrez concentrer vos efforts ! Votre transformation digitale ne sera une réussite qu’avec la mobilisation de vos collaborateurs.

C’est pourquoi nous vous proposons les 6 grands principes, qu’en tant que manager ou dirigeant·e, vous devrez suivre au quotidien. Ces bonnes pratiques vous seront utiles pour avoir une vision, un axe à suivre, pour mobiliser de vos équipes.

Insuffler le digital dans l’entreprise et acculturer

Première bonne pratique, la plus importante : acculturer au digital, c’est à dire de diffuser la culture du digital dans l’entreprise.

Changer de culture peut s’avérer long, il faut en moyenne 9 à 12 mois pour voir les premiers effets d’une évolution de la culture et des mentalités en entreprise.

Il est important de connaître et évaluer la sensibilité de vos collaborateurs face au numérique. La culture numérique étant d’abord personnelle, si elle est maîtrisée dans la cette sphère, elle sera d’autant plus légitime et simple à mettre en œuvre dans la sphère professionnelle.

Définir un vocabulaire commun pour parler le même langage. C’est une condition essentielle pour que tous les collaborateurs aient le même niveau minimum d’acculturation et d’aisance, qu’ils puissent échanger sur le sujet sans difficulté.

Enfin, vous pouvez (devez ?) faire participer les collaborateurs à des conférences, ateliers, salons ou événements réguliers sur le thème du changement et de la transformation digitale. Cela permettra de commencer l’immersion en douceur et d’éveiller la curiosité de vos collaborateurs.


Pour cela, localement, vous pouvez vous rapprocher de votre CCI (Chambre de Commerce et d’Industrie), des réseaux professionnels (ADN Ouest, CPME49, etc), qui organisent tout au long de l’année ce type d’ateliers. Vous retrouverez ces événements soit en adhérant à ces réseaux, en vous abonnant à leurs newsletters, soit via des agenda en ligne, comme l’Agenda Eco 49 en Anjou.

Au niveau national, de nombreux événements sont organisés ; nous pouvons notamment citer My Digital Week, Laval Virtual ou encore le Digital Change. Vous pouvez également veiller les sites d’actualité sur le digital, comme Le Blog du Modérateur qui propose un agenda des événements digitaux en B2B.


Former, former et encore former

Nous ne le répéterons jamais assez, la formation de vos collaborateurs est IMPÉRATIVE ! Rien ne justifiera de ne pas former, même un adepte des outils numériques sera en mesure d’apprendre tout au long de sa carrière professionnelle. Et ce ne sont pas nos développeurs qui vous diront le contraire…

Formez à la transformation digitale :

  • aux nouvelles technologies, c’est à dire aux outils,
  • aux nouvelles méthodes de travail et de management, comme travailler en collaboration,
  • aider à s’organiser avec le changement en cours,
  • à développer de nouveaux usages,
  • sensibiliser enfin au droit à la déconnexion pour éviter la sur-sollicitation

Définissez un plan de formation, pour l’ensemble de vos collaborateurs, avec des sessions régulières et des outils de suivi. Vous pouvez alterner les séances d’auto-formation en ligne, avec des formations en présence d’un expert, formations individuelles et collectives.

Nommez un interlocuteur privilégié au déploiement du digital, que ce soit un collaborateur en interne (un référent ayant uniquement cette mission) ou un prestataire-expert extérieur. Attention, vous faire accompagner par un prestataire externe ne vous exempte pas d’avoir un coordinateur interne…

Répérez les ambassadeurs et digital natives – ces jeunes nés avec les nouvelles technologies -, vos collaborateurs actifs sur les réseaux sociaux, qui prennent en main vos outils sans grande difficulté, qui ont une appétence naturelle et forte pour le numérique. Il n’est pas uniquement question de reverse mentoring, où un junior enseigne à un senior ; les faire se rencontrer, rapprocher leurs cultures, permettra aux moins aisés de se confronter à un vocabulaire et à des usages différents sans douleur.


Vous trouverez de nombreuses formations au digital sur le web, au risque d’y perdre pied… Renseignez-vous auprès de votre prestataire extérieur qui saura vous orienter, ou rapprochez-vous de votre CCI, qui dispense diverses formations.


Ecouter vos collaborateurs

On ne peut pas prétendre transformer son organisation, la rendre plus efficace et agile, sans écouter ses collaborateurs, premiers acteurs et destinataires du changement.

Donnez-leur la parole, faites confiance à vos équipes et libérez la parole lors des réunions et ateliers.

Prenez en compte tous vos collaborateurs, ceux qui sont présents, ceux qui sont en télétravail, ceux qui sont nés avec Internet comme ceux qui découvrent les bienfaits (ou méfaits) des évolutions technologiques.


Un excellent moyen de libérer la parole de manière constructive et de mesurer en même temps le changement en cours, est de recourir au  baromètre ICAP, pour :

  • Information (qui renseigne sur qualité du levier de communication),
  • Compréhension  (en lien avec les actions de formation et de communication),
  • Adhésion (résulte des actions de communication, de formation et d’accompagnement),
  • Participation (évalue la manière dont les personnes participent aux actions d’accompagnement proposées).

Ce baromètre ICAP permet de mesurer si le changement est sur la bonne voie.

Concrètement, il s’agit de faire passer un questionnaire à vos collaborateurs sur les 4 thématiques précédemment citées (des modèles de questions sont disponibles sur Internet), et cela à intervalles réguliers. Vous obtiendrez ainsi des courbes de tendance permettant de vérifier l’évolution du changement en interne.


Mobiliser les directions métiers (et les managers)

La transformation digitale est certes une affaire intéressant de près vos collaborateurs, mais  il est nécessaire que le mouvement vienne d’en-haut, que l’impulsion et le pilotage viennent des différentes directions (direction générale et directions métiers).

La transformation digitale doit être un équilibre entre une vision, une ambition mais aussi une exécution. Il faut donc un pilote dans l’avion, ainsi qu’un équipage…

De plus en plus de nouveaux métiers apparaissent, CDO, CTO, tous ces responsables du projet de transformation numérique de l’entreprise. Ils ont des profils polyvalents et seront un moteur certain de votre projet. Seulement, vous ne pouvez pas vous contenter de missionner une personne pour mettre en œuvre votre projet d’entreprise qu’est la transformation numérique.

C’est au comité de direction de porter ce projet et aux directions métier, DRH, DSI, etc, car ils sont au cœur de votre entreprise, ils savent vos préoccupations mais surtout celles concernant leurs métiers.

Il faut donc les faire participer à vos prises de décision, écouter leur feedbacks, les responsabiliser et les challenger.

Ces directions métiers réussiront leur mission en mettant en place de nouvelles techniques de management, dans lesquelles la culture du contrôle est délaissée au profit d’une culture privilégiant la collaboration et l’intelligence collective.

Briser les silos et faciliter la collaboration

Pendant direct de la bonne pratique précédente, savoir briser les silos, faire collaborer entre eux différents services et mobiliser l’intelligence collective est une autre clé du succès de votre transformation digitale.

Avec le décloisonnement, les équipes sont amenées à travailler entres elles, à échanger davantage.

Terminé l’époque du travail d’équipe avec un nombre incalculable de mails, des réunions interminables ou de coups fil pour poser une simple question… Bonjour au co-working, aux “hubs” et aux équipes projets.

L’objectif est de se projeter rapidement, de délivrer vite de nouveaux produits/services, de retrouver du plaisir au travail, de co-responsabiliser en mobilisant.


Dans cette optique, pourquoi ne pas envisager d’implémenter une solution de messagerie instantanée, permettant de fluidifier les échanges ? Les entreprises ayant instauré ces dispositifs ne reviendraient en arrière pour rien au monde !

Egalement, pourquoi ne pas songer à réorganiser vos bureaux ? Allouez davantage d’espace dédié à des équipes projets, mais aussi des salles de discussion, des salles de pause…


Être (et rester) dynamique

Et bien entendu, last but not least (enfin et surtout), ne pas laisser les actions mises en place retomber comme un soufflet…

Le meilleur moyen pour fédérer vos collaborateurs est de créer une dynamique autour de votre projet, qu’il vous faudra maintenir tout au long de votre transformation digitale.

Vous devrez alors répéter sans cesse, une communication ou une action unique à un instant “t” ne suffisent pas à changer les usages et les mentalités. Il faut répéter, tester, se tromper, réessayer, tester encore… Tout cela dans la joie et la bonne humeur !


De nombreuses actions sont à mettre en place tout au long de votre transformation digitale pour motiver vos collaborateurs et créer une réelle dynamique autour de votre projet d’entreprise, découvrez-les !



Ne l’oubliez pas, votre transformation numérique a pour finalité d’améliorer les processus de votre entreprise, de faciliter le travail de vos collaborateurs, d’améliorer la qualité de vie, en somme, de vous rendre le travail plus agréable ! Alors prenez plaisir à mettre en place votre projet, à fédérer vos collaborateurs qui seront une mine d’or en termes de propositions d’amélioration et de dynamisme !



Prenez votre transformation numérique en main ! Faîtes-vous accompagner par nos experts.
Note : les champs suivis d’un astérisque (*) sont obligatoires.